triste marché de noël

Triste Noël à Bergerac

Cette année, la période des fêtes de Noël sera bien tardive dans le centre-ville. Le manque d’animations et la faible ambition quant au marché de Noël démontre l’absence totale de stratégie commerciale de l’équipe municipale en place.

« Je tenais à m’adresser directement aux commerçants de notre centre-ville, à l’occasion de l’inauguration de notre permanence de campagne. Que cette inauguration apporte un peu d’animation à l’approche des fêtes de Noël ». C’est par ce constat aussi bien réaliste qu’ironique que Fabien RUET a tenu à débuter son discours, samedi 7 décembre dernier. Il faut dire que le constat est consternant : la municipalité de Bergerac s’est totalement ratée sur la programmation des fêtes de Noël. Une course contre la montre est désormais engagée pour essayer de rattraper une absence d’animations municipales. Aucun doute que les sortants devront se justifier pour ce qui apparaît aussi bien comme la confirmation d’une faute politique que d’une désolante absence de stratégie commerciale. Il est très clair que l’adjointe au commerce a fait largement ses preuves quant à la politique qu’elle entendait mettre en œuvre pour le Centre-ville. Ce n’est pas d’une énergie nouvelle dont ils auront besoin mais bien de l’énergie du désespoir pour se justifier.

Pas de patinoire, pas de manèges attractifs, un marché de Noël repoussé au 14 décembre… La municipalité a-t-elle décidé de donner un avantage commercial aux grandes surfaces de la périphérie de Bergerac ? Nous rappelons que la dynamique commerciale du Centre-ville est étroitement liée à une stratégie de mise en valeur de l’achat plaisir. Le cadre de vie et les animations ont alors un rôle d’autant plus primordial à y jouer que les centres commerciaux de la Cavaille et de Creysse disposent d’avantages concurrentiels aussi déterminants que la gratuité du stationnement et la présence exclusive de magasins de jouets. Alors pourquoi venir en Centre-ville de Bergerac pour les fêtes de Noël si ce n’est pour le plaisir d’y déambuler et de profiter de nombreuses animations gratuites et familiales ?

S’abriter derrière la proximité des prochaines échéances municipales n’est pas un argument. Les marchés de Noël battent leur plein à Périgueux et Sarlat. En outre, tous les candidats déclarés de la municipalité sortante n’ont pas autant de scrupules déontologiques. Il suffit de voir comment se multiplient, ces derniers temps, les conseils de centres sociaux, opportunément organisés pour permettre à un candidat de rencontrer les habitants… Non, la vérité est plus cruelle : c’est l’échec d’une politique pour le Centre-ville et une absence de stratégie. Quand nous parlons de Bergerac avec confiance, nous voyons à quel point il est déterminant et urgent de la rétablir avec les commerçants. Ils savent qu’ils peuvent compter sur notre détermination et sur nos projets pour concrétiser le projet Cœur de Ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Calendrier de campagne

Suivez nous !