ban_orangerie

Salle comble pour Coeur de Ville

C’est devant 120 personnes que Fabien Ruet et son équipe ont tenu hier soir, à la salle de l’Orangerie, une réunion publique sur les thèmes du centre-ville et de l’opération Coeur de Ville.


Le constat est partagé de tous : le centre ville de Bergerac nécessite un politique volontaire de revitalisation. Fabien Ruet et son équipe avait donc prévu dans leur cycle de réunions de quartier un évènement dédié au centre ville et à l’opération Coeur de Ville. Pour redorer le centre, Fabien Ruet présente un projet global visant à améliorer la qualité de vie, la sécurité, la propreté, l’emploi, le commerce, la transition énergétique, la culture, le logement et, in fine, l’attractivité de Bergerac. Aujourd’hui 40% de la population du centre-ville vit en dessus du seuil de pauvreté. Cette situation rend le centre de Bergerac éligible à de nombreux programmes de financements publics auprès de la Région de l’Etat et de l’Europe, négligés jusque là par la municipalité sortante.

Rétablir la confiance et la tranquillité en centre ville

Le candidat aux élections municipales identifie quatre problèmes principaux dans le centre de Bergerac : la propreté, la sécurité, l’immobilier et le stationnement. Sa future équipe s’attachera à réorganiser les services municipaux de manière transversale afin de gagner en réactivité. Cela permettra de répondre efficacement aux problèmes signalés par les Bergeracois à travers une application smartphone « Bergerac, ma ville ». Les ASVP ne seront plus cantonnés à la surveillance des horodateurs et retrouveront leur missions originales de surveillance de la salubrité et de la civilité. Une brigade verte sera créée afin de verbaliser tout manquement aux règles d’hygiène et de propreté. Cette réorganisation permettra à la police municipale de se concentrer sur ses missions de maintien de l’ordre public. Par ailleurs les dispositifs municipaux et intercommunaux de lutte contre la délinquance seront fusionnés et associés à l’administration fiscale pour lutter contre les trafics.

Attirer des investisseurs

Le centre-ville de Bergerac possède près de 34% de logements sociaux, au-delà des 20% établis par la loi. La ville adoptera vis à vis des bailleurs sociaux un contrat donnant-donnant. En échange d’exonération fiscale, ils devront mettre en place des mesures de sécurité au sein de leur parc pour garantir la tranquillité des occupants et des voisins. Par ailleurs, il faut privilégier une politique urbanistique ambitieuse permettant d’attirer de nouveau investisseurs. Cela se traduit par la construction de logements modernes, amples, avec balcons destinés aux primo-accédants ou aux jeunes séniors.

Le stationnement : un enjeu majeur pour les Bergeracois et les commerçants

La construction du parking souterrain de la place de la Republique lie par contrat la Ville de Bergerac à la société SAGS. Celle-ci percevra jusqu’en 2039 l’ensemble des recettes de stationnement. Cette situation nuit au commerce de centre ville. Le contrat est difficile à rompre en raison de l’état des finances de la ville. Pour reprendre la main sur le stationnement public, Fabien Ruet compte négocier un allongement de la durée du contrat. En échange, il propose de faire revenir la place Gambetta dans le giron public. Le stationnement pourra y être organisé grâce au disque bleu, permettant 1h30 de stationnement gratuit tous les jours. C’est aussi pouvoir y organiser de nombreuses manifestations dont bénéficieront les habitants de la ville. Enfin, le candidat souhaite redonner du bon sens à l’action municipale en ramenant les Estivales dans le centre et évitant des inepties telles que la programmation de l’élagage des platanes de la place du marché couvert un Mercredi après-midi…

Un projet ambitieux pour l’attractivité

Fabien Ruet a présenté le projet du futur quartier de la gare, directement connecté au coeur de ville et condition nécessaire à l’établissement d’une relation durable et dynamique entre notre ville et la métropole bordelaise. Il souhaite en effet créer une Zone d’Aménagement Concertée sur ce secteur. Elle permettra de bénéficier de financements à long termes. Ce montage offre la possibilité d’aménager le futur Centre des congrès et d’installer un premier cycle universitaire dans l’ancienne Manufacture des tabacs et les zones désaffectées de la gare. Ceux-ci seront reliés au centre ville par une passerelle construite au dessus des voies ferrées dans le prolongement du cours Alsace-Lorraine. Intégrée au parcours de la Méridienne Verte, futur axe Nord-Sud de déplacement doux (vélo et piéton), elle reliera l’ensemble des quartier nords au coeur de ville.

Le candidat conclu en rappelant que ce projet est connecté à l’ensemble des mesures de son programme en faveur de l’attractivité de notre ville : 100% bio dans les cantines, reprise en main du conseil de surveillance de l’hôpital, facilitation de l’implantation de nouveaux médecins. Retrouvez l’ensemble des ces mesures détaillées dans notre programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

NOTRE PROGRAMME :

NOS ENJEUX

LA SANTÉ
Bergerac avec confiance
DÉCOUVRIR
L'EMPLOI
Bergerac avec Confiance
DÉCOUVRIR
TRANSITION ÉCOLOGIQUE
BERGERAC AVEC CONFIANCE
DÉCOUVRIR
SÉCURITÉ ET PROPRETÉ
BERGERAC AVEC CONFIANCE
DÉCOUVRIR
Précédent
Suivant

SUIVEZ-NOUS !