banniere_rdqld

Réunion de quartier à la salle Louis Delluc

Ce sont 120 personnes qui se sont rassemblées ce mercredi 19 février, à la salle Louis Delluc en soutien à Fabien Ruet ou pour écouter le détail des lignes de son programme « Bergerac avec confiance ».

Accompagné de ses colistiers et à 3 semaines du 1er tour du scrutin pour les municipales de Bergerac, le candidat a évoqué plusieurs points de son programme concernant aussi bien l’ensemble des habitants de la ville que d’autres plus spécifiques à la vie du quartier Est. Ainsi, le sujet du centre des congrès est vite arrivé dans les discussions. En effet, si d’autres l’envisagent en lieu et place de l’actuelle salle Anatole France, Fabien Ruet a un tout autre projet pour l’infrastructure existante. Un projet alimenté par l’ambition de redorer le blason de l’offre faite aux associations locales pour les pratiques sportives dans notre ville, à travers des infrastructures à la hauteur des attentes des pratiquants et du public, Il s’agit notamment de l’aménagement de tribunes amovibles permettant d’organiser des soirées de galas sportifs : matchs de handball, de basket, de boxe…  Un projet couplé à la restructuration du site de la piscine de Piquecailloux bientôt vouée à disparaître. Le candidat propose de saisir cette opportunité et pour le reconfigurer en un site d’hébergement et d’accueil de stages sportifs. L’esprit du quartier sera ainsi préservé tout en créant une dynamique et en réinstaurant une réelle fierté, pour les habitants, d’y résider.

Structurer les déplacements doux

Sur le thème de la vie dans la ville, Fabien Ruet a réaffirmé sa volonté d’aménager le centre des congrès dans le quartier de la gare. Cet outil nécessaire au développement touristique et économique du bassin bergeracois trouve en effet naturellement sa place à proximité de la gare. Le projet de passerelle reliant au boulevard Santraille aux cours Alsace-Lorraine connectera le futur centre à la place Gambetta et à son offre hôtelière de centre-ville.  Un cœur de ville, d’ailleurs qui se verra doté d’un réel accès pour les vélos, bien au-delà du simple marquage au sol actuel. La future « méridienne verte », axe nord/sud de déplacement vélos et piétons, traversera le centre ville ou elle croisera la « voie verte ». Elle permettra ainsi de relier le site « les Sardines » sur lequel va ouvrir prochainement le nouveau complexe aqualudique.

Territoire Zéro Chômeurs

Fabien Ruet souhaite d’ailleurs doter la ville d’un réseau de « vélos en libre service ». Ce projet permettra de faire entrer Bergerac dans le dispositif « Territoire Zero Chômeurs » visant à accompagner individuellement des chômeurs de longue durée. Contrairement à ce que certains de ses opposants affirment, ce dispositif ne relève pas uniquement de la compétence de Pôle Emploi mais bien des collectivités qui souhaitent s’engager, avec l’Etat, dans un processus de retour durable à l’emploi en lien avec les besoins en création de services sur les territoires. Ainsi le projet « vélo en libre service » serait en parfaite réponse tout comme celui de création d’une filière locale et performante autour du recyclage et de la valorisation des déchets.

Formation et culture

Après la présentations de ces quelques projet, le candidat donnera le micro au public pour une série de questions. Le thème de la formation supérieure pour nos jeunes est d’abord abordé. Il apparaît évident aujourd’hui qu’il y a une réelle carence et d’un manque d’adéquation entre l’offre existante et les besoins des entreprises sur le territoire. Une carence qui sera compensée en partie par la création d’un « campus connecté », un dispositif ministériel qui permettra de proposer aux étudiants, l’accès à un premier cycle de formation universitaire à Bergerac.
Ensuite c’est au tour de la place de la culture dans le projet municipal. L’occasion pour Fabien Ruet de présenter le projet de rénovation du centre Culturel Michel Manet. Il estime aujourd’hui que cette structure ne porte pas les ambitions de son appellation puisqu’il est cantonné à être une salle de spectacle, laissant de côté expositions ou autres manifestations culturelles. En y ouvrant un tiers lieu mélangeant culture, sport, pratiques urbaines et digitales, espace convivial tel qu’un café, et en l’ouvrant sur le quartier Jean Moulin, l’équipe de Bergerac avec Confiance compte en faire un véritable outil au service du rayonnement culturel de Bergerac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Calendrier de campagne

Suivez nous !