LA VILLE DE DEMAIN

Bergerac doit retrouver sa fierté et son rang. Elle ne peut plus en rester au stade des potentiels. Il faut concrétiser. En faisant le choix de la transition écologique, nous avons l’ambition de faire de Bergerac une ville rayonnante à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine. Déplacements, habitat, commerce, services,… il est possible d’apporter des solutions réalistes pour améliorer notre quotidien et attirer de nouveaux habitants. N’ayons pas peur de nous projeter dans l’avenir. Construisons, ensemble, le Bergerac de demain.

Notre carte intéractive :
Le Bergerac de demain !

Quoi de mieux qu’une carte intéractive pour imaginer la ville de demain ? Nous avons voulu projeter les grands projets qui amélioreront notre quotidien et l’attractivité de notre territoire. Vous pouvez parcourir notre carte intéractive et ainsi découvrir nos projets pour le Bergerac de demain !

Découvrez nos projets ci-dessous :

Reconstruire la passerelle

Reconstuire la passerelle au dessus des voies ferrées, en s’inspirant de celle détruite en 1979, c’est la condition pour relier le quartier des Vaures au Centre‑ville dans l’alignement du Cours Alsace Lorraine. Une partie de son financement sera intégré au programme Cœur de Ville.Lorraine

L’ancienne passerelle

Le grand quartier de la Gare

Afin d’établir une relation durable et dynamique entre notre ville et la métropole bordelaise, le quartier de la gare présente de nombreux atouts. Des aménagements permettront d’y construire le Bergerac de demain. Outre la passerelle, l’espace Bergerac Entreprendre et un campus universitaire couplé au Centre des Congrès seront implantés sur le site de l’ancienne Manufacture des Tabacs. Une Zone d’Aménagement concertée sera l’outil privilégié pour enclencher ce projet de long terme par une concession d’aménagement pour en optimiser les financements.

Des cantines d’écoles 100 % bio 

Tous les repas servis dans les cantines et les RPA de Bergerac seront issus des produits de l’agriculture biologique (dont plus de 90 % en local) et sans augmentation de prix pour les usagers. Nous abandonnerons la cuisine centrale pour ramener les cuisiniers au plus près des enfants et des usagers. Les mutualisations de locaux seront encouragées, notamment avec les Résidences pour Personnes Agées, pour créer du lien entre les générations au moment des repas.

Coeur de Ville : commerce et habitat

  • Encourager l’investissement privé dans l’immobilier.
  • En finir avec les friches des rues de l’ilot Bourbarraud, Grand Rue et Jouan par des opérations immobilières d’accession à la propriété.
  • Rénover le Cours Alsace Lorraine et la place Gambetta.
  • Réaménager la Grand’ rue.
  • Concerter le projet des halles et le faire valider par les Bergeracois avant l’été 2020.
  • Intégrer la Madeleine au programme Cœur de Ville pour la défense de ses commerces de proximité.
  • Soutenir une monnaie locale et créer un label pour les produits bergeracois.
  • Mettre fin à l’agonie du petit commerce par l’instauration de baux commerciaux attractifs.

Stationnement gratuit

Une renégociation du contrat de délégation du stationnement payant avec la société privée SAGS sera engagée pour obtenir une maîtrise municipale sur la Place Gambetta (indispensable aux animations). Le stationnement gratuit et à disque sera appliqué en remplacement des tarifs payants en zones vertes.  Un volet stationnement sera intégré au programme cœur de ville.

Maison de quartier – Germaine Tillon

La maison de quartier Germaine Tillon deviendra un espace éco-citoyens pour avoir accès aux services municipaux d’accueil et des centres sociaux. Une offre de soins de type médecine préventive (dispensaire) y sera proposée grâce au redéploiement du Centre Municipal de Santé. Chacun y trouvera l’assistance informatique dont il a besoin comme l’accès à l’ensemble des démarches administratives.

Le nouveau Centre Culturel

Autour de sa salle de spectacle, le centre sera reconfiguré dans une logique de tiers-lieu : médiathèque, ludothèque, salle de sport, espace de restauration seront intégrés à un grand réaménagement. Pour répondre à ces nouveaux usages, il sera doté d’un second accès, qui le rendra enfin ouvert sur le quartier Jean Moulin. Au service de tout le territoire, ce nouveau complexe redonnera son rayonnement à Bergerac au sein de l’agglomération.

Navettes gratuites

Les transports en commun sont financés par le versement transport des entreprises. Il est nécessaire qu’ils s’accordent aux besoins des salariés. Des navettes gratuites et des parkings relais (Gare, Naillac, La Brunetière, Anatole France et Pont Roux) permettront de desservir le centre-ville.

Le village des artisans à La Catte

Le quartier de Caville – La Catte doit renouer avec son passé de petite zone industrielle. Pour cela, un village d’artisans spécialisés dans l’éco-construction sera implanté, offrant une mutualisation des moyens et des services. Des avantages fiscaux soutiendront leur installation.

Nouveau Naillac,  le Centre-ville  de la rive gauche

Après 6 ans d’abandon, nous transformerons Naillac en éco-quartier pour y créer un centre-ville à l’échelle de la rive gauche. La barre commerciale sera totalement revue. La grande allée piétonne sera achevée pour relier le Lycée Jean Capelle à l’auditorium. Une halle de marché, un parking relais avec navette et un réseau collectif de chaleur seront implantés. Une maison des jeunes y sera implantée.

La Méridienne verte

Elle sera l’équivalent de la voie verte pour traverser la ville du nord au sud, en desservant les différents pôles culturels et le parc
aqualudique.

Les Nouvelles Galeries

Enfin, après quatres mandatures municipales, les Nouvelles Galeries doivent ouvrir autour d’un complexe hôtelier et commercial en lien avec la reconfiguration de la place Gambetta. Les négociations complémentaires seront menées avec transparence et détermination, intégrées aux problématiques du projet Cœur de Ville.

Favoriser l’activité sportive

Le milieu sportif bergeracois traverse une crise sans précédent, du découragement et une crise de confiance. Pour rénover nos infrastructures sportives, nous convoquerons des assises des usagers et des associations, dès le mois de Juillet, afin d’établir ensemble, un plan pluriannuel de modernisation global des équipements sportifs de Bergerac.

Le train à hydrogène

La ligne de train est encore menacée parce qu’elle dépend trop du prix du carburant. Nous nous battrons pour obtenir un statut expérimental d’utilisation de l’hydrogène en lien avec la stratégie de diversification des productions industrielles de la Poudrerie.

Un réseau de vélos en libre-service

Il sera déployé à l’échelle de la ville et étendu progressivement à l’échelle de l’agglomération. Il intégrera l’expérimentation « Territoire zéro chômeur ».

Bergerac Plage

Sur les pavés, la plage ! Bergerac Plage sera installé sur les quais, suivannt un cahier des charges strictement écologique, pour y développer des sports de plage et la découverte des pratiques nautiques. Les animations des estivales seront ramenées en Centre-ville pour créer une dynamique complémentaire aux commerces sinistrés par le confinement.

Le développement de l’ESCAT

L’ESCAT sera développpé grâce à la constitution d’un pôle d’approvisionnement et de logistique pour le commerce et le circuit court.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn